Retour sur le Conseil municipal du 8 avril

HDV ChampLe Conseil municipal a été très largement consacré à l’adoption du budget par l’assemblée municipale. Acte majeur et structurant de la vie démocratique locale, l’adoption du budget prolonge le débat d’orientation budgétaire (DOB) qui a eu lieu lors du conseil du 8 avril dernier et dont nous avons rendu compte dans cette lettre. Corollaire du budget, la fixation des taux d’imposition locale était donc au programme. A retrouver également ci-dessous une nouvelle rubrique : l’observatoire local de l’action municipale du FN.

Le budget 

Fruit d’une longue discussion commencée à l’occasion du DOB puis prolongée dans les commissions municipales qui ont permis d’apporter les réponses à de nombreuses questions et interrogations, la délibération n°1 fixait le budget à 130 023 098 € en fonctionnement et 40 128 581 € en investissement. Budget équilibré, celui-ci a dû faire face à une baisse de la dotation globale de fonctionnement de l’Etat de 2,5 millions d’euros et donc d’une baisse globale des dotations de près d’1 million d’euros.

Bruxelles

Un tel cadre contraint ne serait pas dramatique s’il n’était le prolongement des baisses de dotations qui s’abattent sur la commune d’années en années et qui vont encore aller s’accélérant jusqu’en 2017 comme l’a annoncé le gouvernement : 11 milliards d’euros de baisses sont en effet prévus à cette échéance sans compter les 30 milliards de baisse de dépense publique supplémentaire promis courant mars par François Hollande à Angela Merkel et à la commission européenne. Dans ces conditions, nul ne peut être soulagé d’avoir pu dans de telles conditions élaborer un budget sachant que demain sera pire encore.

Il a bien sûr été certains pour vanter les vertus de l’austérité budgétaire, cyniquement présentée comme une pédagogie de la « bonne gestion » comme l’a fait le groupe socialiste. La droite n’y a d’ailleurs rien trouvé à redire, se contentant de pointer la forte augmentation sur un an du niveau d’investissement…tout en considérant celui-ci comme trop bas. Comprenne qui pourra…

Le Parti de Gauche est intervenu par la voie de sa présidente de groupe Jeannick Le Lagadec pour lier le budget aux ressources et rendre son sens à un impôt progressif, citoyen et républicain (retrouver son intervention ici : https://eluspgchampigny94.wordpress.com/2015/04/16/vote-du-budget-primitif-2015/ ).

Le budget d’assainissement, s’il est lui en recul, marque cependant une continuité dans la volonté de poursuivre le déploiement des réseaux. Ce sont en effet à deux opérations exceptionnelles de 2014 qu’il faut attribuer le différentiel d’une année sur l’autre.

argentDans ces conditions, les taux d’imposition ont été maintenus pour la 4ème année consécutive comme nous l’avions annoncé (26,24 % pour la taxe d’habitation et 20,93% pour la taxe foncière).  Tous ne peuvent pas en dire autant. A Créteil, les taux ont été augmentés de 2,6%, à Nogent de 3,5%, au riche Perreux de 6% et à Villiers de 5,9%. Ceux-là peuvent bien eux-aussi dénoncer la baisse des dotations de l’Etat, ils en profitent pour augmenter leur imposition locale au-delà même de cette compensation ! Que les leçons de morales et de bonne gestion cessent donc !

Quant au taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères fixée à 11,26%, celle-ci est restée inchangée à Champigny pour la 6ème année consécutive. Pour autant, nous savons les efforts qui restent à accomplir, notamment au niveau du tri sélectif, mais aussi en développant par exemple des composteurs comme l’a suggéré notre collègue Chrysis Caporal.

Observatoire local de l’action municipale du FN 

On se souvient que pour le débat d’orientation budgétaire du 8 avril, les deux élu-e-s du FN étaient absents de la séance du Conseil municipal. Sans doute étaient-ils plus préoccupés par leurs perspectives électives personnelles, eux qui étaient à nouveau engagés aux départementales.

Cette fois, les élu-e-s FN n’étaient pas absents mais c’était tout comme : muets comme des carpes ! Pas une intervention enCarpe commission préparatoire, pas une question posée, et donc pas un mot en séance ! Le FN est donc le seul groupe à ne pas avoir donné son appréciation du budget proposé, sinon en votant contre. Pour quelles raisons ? Les mêmes que la droite ? Les contraintes sur le service public ne sont pas suffisamment élevées pour eux ? D’autres ? Grotesque…

Il faut cependant noter que si les élu-e-s FN n’assument pas le mandat qui leur a été confié par les campinoises et les campinois, la presse n’en vole pas moins à leur secours. Ainsi, au surlendemain du Conseil municipal le 10 avril, quelle surprise de retrouver dans Le Parisien une intervention de Mme Récher…sur le budget campinois adopté deux jours avant (communiqué du PG Champigny à retrouver ici : https://eluspgchampigny94.wordpress.com/2015/04/10/fn-quand-le-parisien-94-donne-la-parole-aux-muets/ ). Le FN est bien le diable de confort d’un système qui le lui rend bien…

Terminons par habituelles et toujours improbables singularités du vote FN. Comme sur la délibération numéro 4 (taux de la taxe ordure ménagère) où madame Récher vote contre quand Monsieur Rougier s’abstient sans que l’un l’autre semble savoir lequel des deux aurait pris une hypothétique position commune. Ou quand le FN vote pour la subvention à l’association franco-kurde de Champigny et à l’association Centre démocratique du Kurdistan de Paris pour l’organisation d’une initiative festive et culturelle à l’occasion du nouvel an Kurde…sachant que le FN avait voté contre une délibération attribuant une subvention exceptionnelle au croissant rouge du kurdistan pour venir en aide aux populations civiles réfugiées au kurdistant turc. Comprenne qui pourra…

******************

Ce retour désormais régulier sur le conseil municipal s’inscrit tout à la fois dans une démarche d’information des Campinoises et des Campinois sur les délibérations débattues publiquement par l’assemblée municipale, mais aussi dans un retour sur leur action de la part des élu-e-s du Parti de Gauche suite au mandat qui leur a été confié par le peuple.

 —————

Le prochain conseil se tiendra le mercredi 6 mai, à 20h30, salle du Conseil municipal (Hôtel de Ville). La séance est publique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s