Crise politique au sein du territoire Paris Est Marne et Bois : la réforme territoriale sabordée par les faits

CYxq_FVWsAEpuVz.jpg largeElle est belle la réforme territoriale ! Mercredi 2 novembre, en séance, lâché par siens, le Président LR du conseil de territoire Paris Est Marne et Bois Jacques J.P. Martin a été contraint de retirer la délibération sur le budget supplémentaire faute de majorité. Le vote du budget, fût-il de plein exercice ou supplémentaire, est la clé de voûte du fonctionnement de toute assemblée délibérante. L’évènement est donc loin d’être anodin et traduit l’inanité de la réforme territoriale imposée aux collectivités et à leurs habitants dans deux de ses dimensions structurelles : la cogestion et la « dévitalisation » des communes. Lire la suite

Publicités

Polangis : débat identitaire local

f cocq 2Tribune publiée dans le numéro de novembre 2016 du magazine municipal Champigny notre ville

Depuis plusieurs mois, une association démarche des habitant-e-s pour revendiquer la partition de notre commune et le rattachement de la partie campinoise du quartier Polangis à Joinville-le-Pont. L’enquête publique lancée au début de ce mois mérite que les non-dits soient exprimés, afin que chacun-e se fasse une opinion. Lire la suite

Géothermie : révolution souterraine

f cocq 2Tribune publiée dans le magazine Champigny notre ville du mois de septembre 2016. François Cocq, adjoint-au-maire en charge notamment de la géothermie, est à ce titre président de l’établissement public campinois de géothermie (EPCG).

Telle une source chaude, la géothermie est à Champigny un bain de jouvence.

30 ans après sa création, le réseau de chaleur alimenté par la géothermie qui dessert 7200 équivalents logements (essentiellement au Bois l’Abbé et aux Mordacs, mais aussi des équipements publics-écoles, lycées, maisons pour tous…) fait preuve d’une vigueur renouvelée pour développer plus avant ce service public local. Fondé sur une énergie  renouvelable, l’eau chaude souterraine du dogger (72°C à 2300 m de profondeur), il offre aux campinois, grâce à l’engagement pionnier et volontariste de la ville,  l’accès à une ressource propre à un prix imbattable (50€ du MWh). Lire la suite

Histoire campinoise et d’ailleurs

Front populaireTribune du mois de mai parue dans le magazine Champigny notre ville

« L’Histoire est un grand présent et pas simplement un passé » nous enseignait le philosophe Alain. La connaissance de l’Histoire permet d’écrire par nous-mêmes son prolongement. Se souvenir va donc bien au-delà du devoir de mémoire. C’est s’inscrire dans une construction collective qui émancipe au présent. Lire la suite

Butte de déchets de Champigny : le patron voyou coupable, l’Etat responsable

Face aux risques encourus et aux fortes nuisances occasionnées pour les riverains, la municipalité de Champigny-sur-Marne vient de prendre la décision de faire évacuer les 3000 m3 de déchets entreposés sauvagement en pleine ville au 36 rue de Verdun par un patron voyou. Si la commune a ainsi agi en responsabilité vis-à-vis de ses administrés, on ne peut pas en dire autant de l’Etat qui s’est une fois encore dérobé. Lire la suite

Les cleptomanes pris la main dans le sac

CYxq_FVWsAEpuVz.jpg largeLe 29 mars, se tenait à Champigny le Conseil de l’EPT-10 « Paris-Est Marne-et-Bois ». Les pratiques de verrouillage démocratique ont encore été légion, même si l’exécutif a dû plusieurs fois reculer devant la fronde des conseillers territoriaux. L’exécutif autoproclamé a notamment dû battre en retrait sur ses indemnités : report au 1er juillet, sans rétroactivité, des indemnités du président et des vice-présidents de l’EPT-10 et remise à plat de la répartition de l’enveloppe alors que la poignée de prétendus « grands élus » voulait se gaver. Lire la suite

Verrouillage démocratique et provocation au territoire Paris Est Marne et Bois

CYxq_FVWsAEpuVz.jpg largeLe président du Territoire Paris Est Marne et Bois vient d’informer les conseillers territoriaux de l’annulation du conseil qui devait se tenir lundi 14 mars et de son report au 29 mars, les dossiers n’ayant pas été transmis dans les délais impartis. Lire la suite